Gestes pratique en médecine générale : bilan otologique / Presbyacousie

Formation présentielle, accueil 8h30, début 9h et fin à 17h30
ATTENTION :nous attirons votre attention, sur le fait que la participation à ce DPC ne suffit pas à répondre aux attentes de l'arrêté du 13 novembre 2018 et Instruction interministérielle N° DSS/SD1C/DGS/PP3/2021/262 du 27 décembre 2021, défini par le CMGF et permettant la primoprescription d'audioprothese par le MG.

La formation en détail

Objectifs

OBJECTIFS GENERAUX

  • Etre en capacité d’évaluer la perte auditive chez un patient de plus de 60 ans
  • Intégrer les modalités de prescription d’un appareillage auditif chez l’adulte de plus de 60 ans, porteur d’une presbyacousie

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET OPERATIONNELS

  • Connaître les indications et contre-indications à la réalisation d’une audiométrie.
  • Maîtriser la réalisation du geste technique en se référant aux règles de bonnes pratiques.
  • Analyser les résultats en se basant sur les référentiels afin d’évaluer le niveau global de surdité,
  • Connaitre le cadre administratif et réglementaire de réalisation d’un bilan acoumétrique et audiométrique tonal et vocal dans le cadre de la primo-prescription d’un appareillage auditif.
  • Identifier le parcours de soins d'un patient de plus de 60 ans porteur d'une prebyacousie;

Prérequis

Medecin en exercice

Contenu

Le médecin généraliste est amené dans le cadre de ses missions à réaliser un certain nombre de gestes techniques. La nomenclature des actes de l’assurance maladie répertorie ces actes techniques et leurs modalités de remboursement lorsqu’ils sont réalisés par un médecin généraliste.

Devant les difficultés pour les patients de recours à certains actes de spécialistes, en particulier dans un délai court, compte tenu parfois des problématiques d’éloignement géographique, il apparaît nécessaire de former les médecins généralistes à la réalisation de gestes techniques dans différents domaines dans le cadre de l’amélioration du parcours de soins.

Le nombre de cas de surdités ne cesse de progresser avec l’âge, la surdité touchant 6% des 15–24 ans, 9% des 25–34 ans, 18% des 35–44 ans et plus de 65% des plus de 65 ans. Il s’agit de surdités acquises au cours de la vie, suite à des traumatismes acoustiques, des maladies (otites chroniques dans environ 20 % des cas, tumeurs, etc.), des accidents (plongée) ou encore des toxicités médicamenteuses. La plupart de ces facteurs contribue à la destruction progressive de cellules qui jouent un rôle central dans les mécanismes de l’audition.

Le vieillissement peut être associé aux mêmes phénomènes, conduisant à une perte auditive qui apparaît le plus souvent à partir de 50–60 ans. On parle alors de presbyacousie.

Ces pertes auditives entraînent des conséquences variables sur la vie sociale. Chez les personnes de plus de 65 ans, une perte d’audition est associée à un déclin cognitif. Ce déclin est sans doute lié à un isolement social progressif.

Le médecin généraliste, formé aux différents examens permettant d’évaluer la perte auditive se trouve au premier 

Pédagogie

Ateliers et plénières en présentiel

 

Type public

Médecins généralistes

Méthode d'évaluation

Pre et Post TEST

Prochaines sessions

Aucune session disponible.