Physiologie, pathologie et traitements des dyslipidémies.

Formation de 7 heures présentielles

Formation

Tarif :
INTER : à partir de 665,00 € Net
INTRA : Nous consulter
Durée : 7 heures
Groupe : De 5 à 47 personnes
Fiche programme : Téléchargez le programme détaillé de formation
Télécharger

La formation en détail

Contenu

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité et de handicap dans les pays développés  (2nde en France). Elles représentent notamment en France, un enjeu majeur de santé publique.
La maladie coronaire, l’accident vasculaire cérébral ischémique et l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs sont les complications le plus souvent tardives de l’athérosclérose, phénomène inflammatoire artériel chronique, induit et entretenu par un excès de cholestérol circulant.
De nombreuses études épidémiologiques ont permis d’établir ce lien étroit entre l’augmentation du risque cardio vasculaire (RCV) et l’augmentation du cholestérol lié aux LDL (cholestérol-LDL) et/ou à la diminution du cholestérol lié aux HDL (cholestérol-HDL).
Le traitement au long cours de l’hypercholestérolémie par une statine diminue le risque d’événement cardiovasculaire et est recommandé en prévention secondaire.
En prévention primaire, la décision de débuter un traitement de statines nécessite une pesée des bénéfices et des risques qui diffère pour chaque patient.
Au vu du risque iatrogénique entraîné par ces molécules et du coût induit il est nécessaire que ces indications soient connues et appliquées, d’autant plus qu’un régime alimentaire adapté peut être aussi efficace que les statines.
Le médecin généraliste, cardiologue ou gériatre doit connaître les principales recommandations, notamment celle de la HAS 2017 et les principaux outils permettant d’évaluer le RCV afin d’adapter la thérapeutique au profil spécifique de son patient.
En terme de santé publique il est difficile d’ignorer l’aspect économique de la prescription, mieux respecter la réglementation en matière de prescription de médicaments anti-cholestérol est l’un des cinq objectifs de la maîtrise médicalisée des dépenses de santé qui ont été arrêté dans le cadre de la convention médicale.
Les études comparatives européennes réalisées par l’Assurance Maladie montrent en effet une surutilisation de ces médicaments et un conditionnement propre à la France.
La polémique initiée sur les médias grand public a entrainé une défiance de la part des patients vis-à-vis de ces traitements et un doute légitime s’est introduit dans l’esprit des médecins.
Quelle est la place de cette prise en charge au regard du risque cardio-vasculaire individuel de nos patients ?
Nous projetons de préciser la relation étroite qui existe entre RCV et cholestérol et de parcourir les principales recommandations disponibles, notamment celle de février 2017 de la HAS afin que les participants de cette formation se les approprient.

Type public

Spécialistes en médecine générale, endocrinologie / diabétologie / nutrition et gériatrie / gérontologie

Prochaines sessions

N° session :190009A
Thème : DPC / CARDIOLOGIE
Lemercredi17avrilavr.2019
Lemercredimer.17avrilavr.2019

Physiologie, pathologie et traitements des dyslipidémies.

Durée : 7 heures
Lieu : 75009 PARIS 09 - ILE DE FRANCEPlan d'accès
tarif public : 665,00 € Net Adhérent : 315,00 € Net
N° session :190010A
Thème : DPC / CARDIOLOGIE
Lemercredi16octobreoct.2019
Lemercredimer.16octobreoct.2019

Physiologie, pathologie et traitements des dyslipidémies.

Durée : 7 heures
Lieu : 75009 PARIS 09 - ILE DE FRANCEPlan d'accès
tarif public : 665,00 € Net Adhérent : 315,00 € Net