Patient et professionnels de santé : décider ensemble

Voir les dates et lieux de sessions en bas de page du site.

FORMATION PRESENTIELLE, , DEBUT 08H00 ET FIN A 16H30  

La formation en détail

FORMATION AGASTYA

Objectifs

Objectifs généraux

  •  Inciter et mettre en oeuvre la démarche de décision médicale partagée, dans le respect des bonnes pratiques
  • Favoriser la motivation et l’engagement du patient dans la relation thérapeutique.

 

Objectifs pédagogiques et opérationnels

  • Définir le modèle de décision partagée
  • Identification des situations cliniques pour lesquelles les aides à la décision ont particulièrement lieu d’être développées
  • Identifier les ressources et aides pour les professionnels les patients et leurs proches pour améliorer la décision partagée.

Prérequis

Médecin en exercice

Contenu

Prendre en compte le point de vue du patient tout au long de sa prise en charge est indispensable. Pourtant, même s’il existe des avancées, la décision médicale partagée tarde à se faire une place dans le système de santé français, selon une enquête internationale de 2011, en France, les patients se déclarent moins souvent impliqués dans les décisions médicales (37%) qu’en Suisse (60 %) ou en Australie (80%).

 La « décision médicale partagée » correspond à l’un des modèles de décision médicale qui décrit deux étapes clés de la relation entre un professionnel de santé et un patient que sont l’échange d’informations et la délibération en vue d’une prise de décision acceptée d’un commun accord concernant la santé individuelle d’un patient.

Des aides patients (supports divers) constituent également, au côté des recommandations destinées aux professionnels, un des moyens de mettre en pratique les principes de la médecine fondée sur les preuves (evidence-based medicine), puisqu’elles facilitent un temps d’échange et de délibération entre patient et professionnels de santé où sont prises en compte les données de la science concernant les différentes options disponibles, l’expérience du professionnel et les attentes et préférences du patient. Ces aides sont formulées de manière à inciter le professionnel à partager l’information avec le patient.Un outil d’aide pour le praticien est constitué par la brochure « Faire dire » de la HAS 2015

Le principal enjeu est le développement d’une culture de décision médicale partagée avec les patients (ou leurs représentants), s’appuyant sur une information adaptée du patient, l’assurance de sa bonne compréhension et la prise en compte de son expérience et de ses choix.

La démarche pour parvenir à une bonne information et une bonne compréhension passe par une communication efficace alliant écoute active, verbale et non verbale, la levée des freins au partage de la décision, et notamment l’ambivalence. Il est nécessaire que le praticien ait des notions d’entretien motivationnel afin de lever les résistances du patient et lui donner envie de mieux prendre sa santé en main.

Pédagogie

FORMATION COGNITIVE: ATELIERS ET PLENIERES 7 HEURES

Type public

Médecins Généralistes, Pédiatres, Gynécologues, Rhumatologues et Psychiatres

Méthode d'évaluation

PRE ET POST TEST

Prochaines sessions

N° session :240003A
Thème : DPC / AGASTYA: ILE DE LA REUNION et MARTINIQUE
Levendredi26avrilavr.2024
Levendrediven.26avrilavr.2024

Patient et professionnels de santé : décider ensemble.

Durée : 7 heures
Lieu : 97229 LES TROIS ILETS Martinique - MARTINIQUEPlan d'accès
tarif public : 665,00 € Net Adhérent : 315,00 € Net