Addiction aux substances illicites

Addiction aux substances illicites MDMA /ecstasy, drogues de synthèse, cocaïne et chemsex chez l’adolescent: Repérage et accompagnement vers l’arrêt ou la Réduction Des Risques et des Dommages

FORMATION PRESENTIELLE 4 H

ET AUDIT CLINIQUE A DISTANCE 3 H : 1 HEURE AVANT LA FORMATION ET 2 HEURES APRES LA FORMATION EN DISTANCIEL

FORMATION AGASTAYA

La formation en détail

Voir les dates de sessions en bas de page du site

Objectifs

OBJECTIFS GENERAUX

Comprendre et analyser les mécanismes de l’addiction aux substances illicites MDMA /ecstasy, drogues de synthèse, et/ou cocaïne Etre en capacité d’accompagner un patient présentant une addiction aux substances illicites MDMA /ecstasy, drogues de synthèse, cocaïne et chemsex

OBJECTIFS Evaluation des Pratiques Professionnelles  AUDIT

Evaluer sa capacité d’accompagner vers l’arrêt ou la Réduction Des Risques et des Dommages (RDRD un patient présentant une addiction aux substances illicites MDMA /ecstasy, drogues de synthèse, cocaïne et chemsex.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET OPERATIONNELS

  • Déterminer les effets indésirables et toxicité de l’usage de ces substances
  • Systématiser le repérage en pratique clinique chez l’adolescent(e);
  • Identifier les parcours de soins et structures d’assistance
  • Définir l’accompagnement vers l’arrêt ou la Réduction Des Risques et des Dommages (RDRD).

Prérequis

Médecin en exercice

Contenu

Les addictions peuvent être dirigées vers des substances psychoactives et les produits peuvent être licites (alcool, médicaments, etc.) ou illicites (cannabis, cocaïne, MDMA /Ectasy.). Il existe souvent des poly-addictions Les risques et les dommages liés aux pratiques addictives sont multiples, ils sont aussi bien sanitaires que psychologiques et/ou sociaux.

Les risques concernent aussi bien la personne que son entourage. Il y a des risques à court terme et d’autres à plus long terme, des risques liés à différents facteurs. Par ailleurs, certaines pratiques sont vectrices de maladies infectieuses (VIH, hépatites, etc.) notamment dans la pratique de Chemsex, pratique de plus en plus répandue.

Pour d’autres produits, et notamment les nouveaux produits de synthèse (NPS), le rythme soutenu d’arrivée sur le marché de nouvelles molécules, la variation des appellations commerciales et les incertitudes quant à la composition exacte des produits rendent compliquée l’évaluation des risques immédiats et à plus long terme.

Aborder la question des usages de substances psychoactives ne peut se faire que dans le cadre d’une alliance thérapeutique développée entre le professionnel de santé et son patient. Cela implique que le soignant se sente suffisamment à l’aise avec cette question, et que le patient se sente suffisamment prêt et en confiance pour évoquer le sujet.

 Poser la question des usages de MDMA /ecstasy, drogues de synthèse, ou/et decocaïne, dans le cadre d’un suivi d’un adolescent peut se faire :

  • Systématiquement pour tous les nouveaux patients quand ils viennent pour la première fois en consultation ;
  • Périodiquement au fil des ans auprès des patients suivis de manière régulière.

Pour faciliter le repérage, des questionnaires standardisés et scientifiquement validés sont à disposition des professionnels de santé et doivent être connus par ceux-ci

Pédagogie

FORMATION COGNITIVE : ATELIERS ET PLENIERES 4  HEURES

ET AUDIT CLINIQUE PRE ET POST FORMATION A DISTANCE 3 HEURES ;

 TOTAL DE FORMATION 7 HEURES

Type public

Médecins Généralistes et Pédiatres

Méthode d'évaluation

AUDIT CLINIQUE PRE ET POST 3 HEURE A DISTANCE Test des connaissances acquises et délivrance d'une attestation de fin de formation PRE ET POST TEST

Prochaines sessions

N° session :240002A
Thème : DPC / AGASTYA: ILE DE LA REUNION et MARTINIQUE
Lejeudi25avrilavr.2024
Lejeudijeu.25avrilavr.2024

Addiction aux substances illicites AVEC EPP . N°36472325025 - 14h-18h.

Durée : 7 heures
Lieu : 97229 LES TROIS ILETS Martinique - MARTINIQUEPlan d'accès
tarif public : 750,50 € Net Adhérent : 315,00 € Net